Une ville abandonnée. Quatre Tribus. Une guerre. Des chats. Chikyu.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: La ville :: Territoire De la Tribu Rouge :: Le chemin des Enfers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui es-tu, mon enfant ? (ft. Saphir)

avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 17/02/2017
Localisation : Paris, Paris, Paris !!!!!!!!
Ven 7 Juil - 0:48
Le chemin des enfers ... c'est ainsi qu'ils appellent cet endroit, eux. Quand je dis eux, ce sont les chats des tribus. Je suis sur le territoire de la tribu rouge. Si je m'en souvient bien, c'est cette tribu, la tribu ennemie de la tribu noire.

Je laisse mon esprit voguer doucement, dans ce qu'il me reste des souvenirs de cette tribu. Leur chef est apparement une chatte sadique et effrayante. Mais n'allez pas croire que j'ai peur d'elle. Ce doit être une vulgaire chatte, tout comme Horia.

Une seule pensée hante ma tête. Il me faut de la chair féline et vite ! Sans quoi je m'en sentirait mal. Mais les félins de tribus savent se batte même si ce la ne m'effraie que très peu. Pas du tout en fait. Ce qui est amusant avec les chats de tribu, c'est qu'ils se cantonnent à des territoires que nous, les solitaires, ne somment obligés de respecter. En gros, ils s'encombrent de règles inutiles, qui ne leur compliquent la vie.

C'est chats sont tellement comiques. C'est ce à quoi je pense lorsque je m'enfonce de plus en plus dans les broussailles. Tout ça coup, un bruit se fait entendre et ... une odeur de félin comme je le aime. Une odeur de félin de la tribu rouge.

_________________
Je vous conseil ces musiques :3 Allez-y regardez, ce n'est que 25 min pour de magnifiques musiques ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 13
Localisation : Juste à côté de toi ^^
Ven 7 Juil - 11:39

Je me réveilla en sentant le vent frai dans ma fourrure. Le clapotis de l'eau me berçait mais je ne pouvais pas rester indéfiniment dans mon antre. J'ouvris les yeux entre un bâillement et observa ma tanière. Elle était assez et je pouvais accueillir beaucoup de blessé. Il n'y avait pas beaucoup de malade en été et j'étais contente. Je me leva en m'étirant les muscles avant de me diriger vers ma réserve à plante. En faisant une rapide analyse ,je vis qu'il me manquait des remèdes pour le mal de tête. Comme il y en avait assez en été à cause de la chaleur accablante ,j'en avais utilisé beaucoup en quelques semaines. Je suis sûr que je peux en trouver à la frontière du chemin des enfers. Par contre je ne m'aventure pas là-bas ... Je n'ai pas envie de me brûler les coussinets !Je sortis de ma tanière et me dirigea vers le tas de proie caché dans un tronc d’arbre. On l'avait mis là pour éviter qu'elle reste au soleil et que les oiseau ou autres animaux nous les volent.Je pris un petit mulot et m'installa sur mon rocher habituelle. Il était au soleil et j'aimais bien me détendre là-bas. J'adorais le soleil et la chaleur qu'il apportait.Je mangea ma proie en observant l'agitation du camp ce matin. Les petits jouaient sur le sable de la pouponnière en se donnant des petits coups de pattes amicales. Ils étaient trop mignon !Ma proie finit ,je me leva et sortis du camp en saluant quelque personne. A vrai dire ,je connaissait toute les personnes du clan car étant la seule guérisseuse, je les avaient tous soigné au moins une fois. Je commença à courir vers le chemin des enfers avec l'intention de faire ça vite. Alors que j'arrivais vers ma destination, j'entendis des bruits de pas . Je m'accroupis au sol et me cacha derrière un buisson. J'aperçu la silhouette d'un mâle et en m'approchant de plus près ,je pus distinguer son physique.Le chat face à moi était très grand et très maigre.Même squelettique. Il avait un pelage gris foncé très cour et un masque bleu marine lui cachait son visage. Je ne le connaissais pas et son odeur n'était pas celle d'un des clans. Il devaient surement être solitaire.En regardant de plus près son masque ,j'ai eu l’intuition qu'il le portait volontairement. Comme si il voulait cacher quelque chose. Un frisson me parcouru alors que je reculais légèrement. Même si je ne le connaissait pas ,il me rappelait mon père. Je commençais à avoir peur mais il fallait que je me fasse une raison. Mon père n'était plus de ce monde et il ne risquait pas de ré-apparaître ici. Alors un peu de courage.Soudain ses oreilles se levèrent et je sus qu'il m'avait sentit.Je ne pouvais plus rester cacher derrière ce buisson.

Aller un peu de courage Saphir ... Il ne va pas te manger !

Je sortis de buisson et m’assis à une longueur raisonnable du solitaire.Je pris la parole d'une voix calme même si mon cœur battait à cent à l'heure :

-Heum... Bonjours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chikyu :: La ville :: Territoire De la Tribu Rouge :: Le chemin des Enfers-
Sauter vers: